Accueil > Sitem > Ateliers

Ateliers 2014



Journée 1   |   Journée 2   |   Journée 3


MASTERCLASS - Nancy Proctor (Museums & the Web) - 9h30-12h30, Grande salle

28-01-2014

"Le musée hors de lui" Aujourd’hui, le musée s’étend bien au-delà de ses murs, et même au-delà de ses propres sites Web et réseaux sociaux. Sur les blogs indépendants, sur Flickr, YouTube, Facebook, Twitter, Google et autres plateformes, nous trouvons des images, des vidéos, des textes et même des mini expositions créées à partir des collections de musées par des visiteurs sans aucun recours ou référence au personnel du musée. Où que l’on aille, dans les mondes réels ou numériques, on peut maintenant tomber sur de riches contenus culturels à propos de musées et de leurs collections, mais pas nécessairement issus de leur fait. Comment les musées peuvent prendre cela en compte dans l’élaboration de leurs stratégies, de leurs missions et de leurs pratiques numériques ? La prolifération de contenus muséaux dans l’univers virtuel représente moins une « dématérialisation » qu’une inversion du rôle et de l’identité du musée dans la culture contemporaine. Quand le musée est mis « hors de lui » par de nouvelles voix, de nouveaux auteurs, et de nouveaux pouvoirs, est-il vidé de ses contenus et de son rôle comme on vide une poche, ou est-ce plutôt une transformation de son identité fondamentale ? Notre master class examinera les stratégies et les crises auxquels les musées vont devoir faire face alors qu’ils passent du statut de conservateur du trésor à celui de simple élément de réseaux culturels. Nous examinerons particulièrement les relations du musée avec la Cité et les communautés internationales qui gravitent autour de lui. Nous étudierons les exemples de nouveaux instruments et technologies qui peuvent aider le musée non seulement à se retrouver, mais à "en être" – à prendre part pleinement et efficacement, au réseau global contemporain. Intervenants : Silvia Filippini–Fantoni, Indianapolis Museum of Art Nancy Proctor, Baltimore Museum of Art Geneviève Vidal, Paris 13 Alain Dupuy, Responsable de l'extension numérique du Musée d'Histoire de Marseille


EDITAG - 11h15-12h00, salle Blanche

28-01-2014

"La supervision globale des oeuvres au Musée d'Histoire de Marseille. Chantier des collections, gestion des réserves et sécurité des expositions" Intervenants : Pascale Girard, responsable de la conservation préventive, A-Corros Frédiric Pithoud, PDG, Editag


LES EXPERTS TOURISME ET CULTURE - 12h15-13h00, salle Blanche

28-01-2014

"Donner un souffle nouveau à un lieu de visite" C’est une chose d’ouvrir un site à la visite, c’en est une autre de maintenir constante la dynamique du site, le renouvellement de son offre, sa visibilité et donc sa fréquentation au fil des ans. Tout responsable et gestionnaire d’un lieu de visite, qu’il soit public ou a fortiori privé, est confronté à cette problématique de pérennité et de maintien de la qualité. Luc Bonnin (Agence Scarabée) et Hermine de Saint Albin (Le Tourisme dans le bon sens) apporteront leur expérience pour répondre à cette question. Ils présenteront un exemple de démarche d’accompagnement d’un responsable de site et les réponses qu’il est possible d’apporter à ces problématiques : Comment mener le diagnostic pour qu’il soit pertinent et accepté par les gestionnaires, quels indicateurs privilégier, comment faire adhérer l’ensemble de l’équipe aux nouveaux objectifs, comment associer les partenaires locaux de l’équipement, comment bâtir un plan d’actions et le rendre opérationnel etc L’atelier s’appuiera sur la réflexion qui est menée autour du Jardin des Cinq Sens à Yvoire (Haute Savoie). Au coeur du village d’Yvoire, situé sur la rive sud du lac Léman, trône le château d’Yvoire. Et au pied du château, dans l’ancien potager, a été ouvert il y a 25 ans le Jardin des Cinq Sens. À l'heure de la passation entre les fondateurs du jardin et leurs enfants, et alors que le jardin accueille plus ou moins 50 000 visiteurs chaque année (pour près d’1 millions de visiteurs dans les rues du village), la question se pose de savoir comment développer le site, afin d’assurer la pérennité de la structure et de permettre le renouvellement de son offre. Cet atelier fera également intervenir l’un des représentants de la famille propriétaire du site. Il apportera son regard d’exploitant privé, en pointant les atouts et les limites, et en soulignant les questions qui ont conduit à cet accompagnement stratégique et opérationnel. Intervenants : Luc Bonnin, Agence Scarabée Hermine de Saint Albin, Le Tourisme dans le bon sens Château d'Yvoire

ABAQUE - 14h00-15h00, salle Blanche

28-01-2014

"La Cité de Prévention des Risques, à Saint-Quentin (Aisne). Un parc à thème ludique et pédagogique comme fer de lance d’une politique d’éducation et de sensibilisation du grand public aux risques" Les accidents domestiques, sanitaires, routiers aussi bien que les conséquences des catastrophes naturelles ou technologiques ont un impact préoccupant sur la santé et la mortalité de la population française (annuellement : 11 millions d’accidents provoquant 19 000 morts et 4,5 millions de blessés), sans parler du coût financier induit qui devient à proprement parler insupportable. Fort de ce constat, la Fondation pour la Culture et le Management des Risques (FCM-Risques) a décidé la création à Saint-Quentin, dans l’Aisne, de la Cité de la Prévention des Risques, un équipement de rayonnement européen, dont l’objectif est la sensibilisation et l’éducation aux risques du grand public et des acteurs professionnels sous une forme ludique et pédagogique. Cet équipement comportera notamment un parcours de visite de 4 000 m2 (expositions, expérimentations, jeux immersifs, film 4D) et ouvrira ses portes au printemps 2016. L’atelier sera l’occasion de présenter le projet à son stade actuel (APD architectural et scénographique) et de débattre du choix d’un parc à thème comme vecteur d’une politique de service public. Intervenants : Claude-Olivier Martin, directeur général - FCM-Risques ou Matthieu Gressier, directeur délégué à la stratégie - FCM-Risques Jean-Paul Vacher, agence ABAQUE, maître d’oeuvre pour la muséographie et la scénographie

FURET COMPANY - 14h-14h45, Grande salle

28-01-2014

"Le jeu in-situ sur smartphone et tablette : outil de valorisation et de mise en scène du patrimoine" Visite ludique mettant en jeu chaque œuvre ou aventure scénarisée impliquant réalité augmentée, jeu de rôle, reconnaissance d’image, etc. ? La mise en jeu du patrimoine sur smartphone et tablette est une nouvelle expérience de visite garantissant une découverte immersive et pédagogique. • Comment attirer un public jeune, ados et/ou familial ? • Comment mettre le smartphone et le jeu au service de la découverte de l’environnement réel • Comment rendre le visiteur acteur de sa visite et l’inciter à revenir ? • Comment développer vos outils de médiation numérique en maitrisant vos budgets ? Les dispositifs ludiques peuvent prendre différentes formes et s’inscrire dans une vision globale : avant, pendant et après la visite. Les œuvres s’inscrivent dans une histoire et le smartphone leur donne du sens. Intervenants : Cédric Levret, Furet Company Marie-France Poletti, Responsable Communication et Promotion, Corderie Royale de Rochefort Mathias Le Galic, Responsable des programmes culturels et des journées évènementielles, Château de Versailles

MOSQUITO - 15h00-15h45, Grande salle

28-01-2014

"Le serious game du château de Fontainebleau" Une «expérience de visite» sur tablette et Smartphone à destination du public jeune et famillial. Ni jeu fermé, ni cours figé, Le Livre des siècles permet au jeune public de « s'approprier » l'Histoire par la manipulation et la découverte scénarisée des objets et lieux emblématiques du château. Nouvelle écriture pour un guide de visite, « Le livre des siècles » est une invitation à la découverte et à l'éducation du regard. Le visiteur ne doit pas être rivé à son écran, c'est pourquoi l'ensemble des contenus et activités sont conçus pour favoriser l'interaction entre le visiteur et le lieu : observer, comparer, analyser sont les leviers des activités proposées. La scénarisation permet l'immersion par le récit et les gameplays garantissent une interactivité dynamique, ludique et renouvelée. Le Livre des siècles est une expérience dont le jeune visiteur sort enrichi d'une grande histoire ... Celle du Château et de sa mémoire. Intervenants : Arnaud Waels Emmanuel Rouillier, directeur Mosquito

PERFECT MEMORY - 15h15-15h45, salle Blanche

28-01-2014

"Institutions culturelles & web des données. Gestion et exploitation des œuvres : la simplification par la sémantique" Les œuvres constituent un patrimoine complet qui nécessite d'être préservé. Pour se faire, les informations associées doivent être transmises dans le temps. L'outil informatique semble répondre à ce besoin. Cependant, toute base de données est dépendante d'un système propre qui n'a pas la garantie de pérennité. De plus, ces technologies ne sont pas pensées pour la mise en relation entre ressources, condition importante pour la pertinence de l'information attachées aux œuvres. L'enjeu est bien de disposer d'une modélisation pérenne, garantissant l'indexation des œuvres dans le temps, de manière plus pertinente. Les technologies sémantiques représentent une réponse extrêmement pertinente à cette problématique. Elles permettent notamment de lier des œuvres à des artistes, à des lieux, à des courants artistiques de manière plus pertinente, mais elles ouvrent surtout la voie à l'interprétation selon des règles établies, permettant ainsi d'envisager une automatisation. Perfect Memory met en œuvre la somme de ces principes, se voulant innovants. Intervenants : Guillaume RACHEZ, chef de projet R&D, Perfect Memory Steny Solitude, Directeur, Perfect Memory Jean-Louis Blanchart, Fédération Wallonie-Bruxelles

MEDIAMETRIE - 16h00-16h45, Grande salle

28-01-2014

"Connaissance du public : bénéficiez du retour d'expérience de vos visiteurs ou spectateurs" La connaissance du public est particulièrement importante pour tout organisme accueillant des visiteurs : musées, spectacles vivants, salons, cinéma, manifestations sportives ou encore festivals. Fort de son expérience sur les études des publics, Médiamétrie développe des méthodologies adaptées et sur-mesure vous permettant de disposer de données quantitatives fiables et opérationnelles sur vos publics. Intervenante : Jamila YAHIA-MESSAOUD, Directrice Comportements Médias, Loisirs Numériques & Cinéma

ARTUBE - 16h00-16h30, salle Blanche

28-01-2014

"Comment la production et la diffusion de vidéos sur internet sont devenues des vecteurs incontournables dans la politique de communication et de développement des institutions culturelles ?"

REGENT LIGHTING - 16h45-17h30, salle Blanche

28-01-2014

"L'éclairage d'un musée aujourd'hui. Le défi de concilier mise en valeur et maîtrise de la consommation énergétique" Un musée œuvre à la mise en valeur de l'Objet. Cette présentation à pour objectif de fournir une explication concrète sur l’éclairage d’un musée en prenant en compte : • Les aspects énergétique (consommer moins pour éclairer autant quantitativement que qualitativement) • Les contraintes de la mise en valeur (éclairer / se faire oublier, éclairer sans détériorer) • L'apport des avancées technologiques (la Led, la solution d'avenir?) Régent appareil d’éclairage apportera son expertise en tant qu’éclairagiste professionnel, fabricant historique (105 ans) Intervenants : Franck Thyphonnet, Responsable projets d'éclairage France Stéphane Lemoine, Responsable des ventes Retail France

URBAN EXPE - 17h00-17h45, Grande salle

28-01-2014

"La narration transmédia et le jeu pour une lecture innovante du patrimoine" La narration transmédia permet une écriture sur de multiples supports et devient un formidable outil d'engagement, d'interaction et d'immersion. Les technologies sont de plus en plus mobiles et permettent une multiplicité d’accès aux contenus. Elles se déploient au-delà des écrans et permettent d’investir le monde tangible et de créer de nouvelles interactions avec celui-ci. La scénarisation du territoire donne une cohérence, un fil directeur et apporte une nouvelle façon d’appréhender l’environnement qui nous entoure. C’est un moyen de présenter de manière originale le patrimoine à un public donné, de capter l’attention et de susciter l’émotion. La scénarisation permet également de transformer le territoire et de transporter les participants dans une autre réalité. Ainsi font-ils l’expérience du dépaysement tout en ne partant pas loin. La narration couplée aux technologies permet de tisser des histoires dans le monde physique et de vivre des expériences interactives et immersives. Intervenants : Mathias Gimeno, directeur innovation et conception numérique de Prospexity Nathalie Paquet, directrice et designeur d'expériences numériques urbaines d'UrbanExpé

FORMULAIRE D'INSCRIPTION AU SITEM


Réservez votre stand au SITEM, salon international des musées, des lieux de culture et de tourisme

JE M'INSCRIS

BROCHURE INTERACTIVE


CONSULTEZ